Fondements
et Objectifs

L’Association Medina, basée à Bourges, créée le 11 mars 1998, est une organisation de solidarité internationale à structure associative selon la loi de 1901. L’association agit de façon totalement indépendante de tout parti politique et de toute confession religieuse. Elle est reconnue d’intérêt général.

Son principal objectif est d’intervenir auprès des victimes civiles de conflits, au moyen de projets d’urgence, de post-urgence et de développement, tout particulièrement lorsque les régions concernées bénéficient peu des travaux des autres organisations non gouvernementales.

  • Apporter un soutien matériel, technique et médical aux victimes de guerres ou de régimes autoritaires, que ces victimes soient restées dans leur pays, qu’elles soient déplacées ou réfugiées.
  • Dénoncer à cette occasion les violences et les crimes commis à leur encontre du fait d’individus, groupes, milices ou états, et leurs complicités.
  • Informer et sensibiliser le public au sujet de ces violences et crimes ainsi que des situations de dénuement des victimes.
creation-medina

Création
et Histoire

En 1994, Manuela De Oliveira et Franck Carrey ont participé à des missions en Bosnie (ex-Yougoslavie), au moment du conflit.

A cette occasion, un protocole de soins a été mis en place pour tenter de guérir une petite fille leucémique
appelée Medina.

Après ce premier projet, ils décident de poursuivre leur travail d’aide aux victimes de conflits et en 1998, ils créent une association qu’ils appellent Medina.

Nos Actions

DE 1998 À 2005

Les projets de l’association, développés en Bosnie (ex-Yougoslavie), au Kosovo et dans le Caucase du Nord ont consisté en l’attribution de colis d’urgence: aliments, vêtements, équipements scolaires.

DE 2005 À 2009

L’association développe des projets de plus grande envergure en Tchétchénie : équipement hospitalier chirurgical et obstétrique (plusieurs milliers de patients et de femmes enceintes concernés), adduction d’eau potable (deux forages ; six à sept mille bénéficiaires).

Une étude approfondie est réalisée en Tchétchénie pour un important projet de collecte spécifique protégée et de destruction des déchets médicaux à risque infectieux.

DE 2009 À 2011

L’Association Medina s’implante dans la Bande de Gaza en Palestine et débute un travail de collaboration avec une organisation locale ayant en charge des Centres pour Enfants.

L’objectif de ces centres est d’aider à un développement harmonieux des enfants, malgré les violences subies du fait du conflit, des les aider à préserver le lien social et de participer à la résolution du traumatisme psychique.

EN 2012

Suite aux compétences acquises dans la Bande de Gaza, l’association met en œuvre un projet de création de deux structures légères d’accueil pour les enfants.
En parallèle, elle étudie un important projet de distribution d’eau potable à une centaine d’école.
En Syrie, elle entame la première phase d’une action d’urgence à partir du Liban par la mise en place d’une ambulance qui permet aux grands blessés de traverser la frontière.

EN 2013

La première maison d’accueil pour enfants est créée à Beit Hanoun, au nord de la Bande de Gaza.
En Syrie, une mission d’aide médicale aux victimes du conflit restées dans la région d’Alep est réalisée et des hôpitaux de campagne sont approvisionnés en matériel médical, médicaments et nursing.
Par ailleurs, une action de soutien aux déplacés syriens situés à la frontière syro-turque est mise en place par la distribution d’équipements de base.

EN 2014

Une deuxième maison d’accueil pour enfants est créée à Jabalia, au nord de la Bande de Gaza.
En Syrie, les projets se poursuivent avec la création d’une maternité dans la région d’Alep et l’approvisionnement en équipements de base et médicalement d’un camp de déplacés situé à la frontière syro-turque.

EN 2015

Dans la banlieue d’Alep, l’Association poursuit ses actions de soutien médical grâce à sa maternité.

En Palestine, c’est une troisième maison d’accueil pour enfants qui voit le jour dans un quartier pauvre de Jabalia. L’Association créé également une équipe mobile de soutien psychologique, chargée de visiter les villages reculés et d’apporter une aide aux enfants et aux familles.

Enfin, une action de sensibilisation est mise en place en France, au collège Jean Renoir de Bourges : chaque semaine, une vingtaine d’élèves participent à un atelier composé de jeux et d’activités ludiques, sur le thème de la solidarité internationale.

EN 2016

En Août 2016, la maternité est la cible d’un bombardement ; elle est entièrement détruite. L’Association réagit dans l’immédiat et entame les démarches pour créer un nouveau centre hospitalier.

Par ailleurs, dans le secteur rural d’Alep, une clinique mobile est mise en place et apporte des soins aux habitants des villages les plus difficiles d’accès.

Enfin, à Gaza, les maisons d’accueil sont en voie de pérennisation et en France, les actions d’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale se poursuivent avec un projet d’échange numérique entre élèves Français et Gazaouis.

EN 2017

En Palestine, un important projet d’accès à l’eau potable et à l’assainissement est étudié et les démarches sont entamées. Plus de quarante écoles seront concernées et verront leur accès à l’eau totalement rénové. De plus, une nouvelle équipe mobile de soutien psychologique est crée ; celle-ci agit auprès des enfants, dans le Sud de la bande de Gaza.

L’unité mobile de soins est maintenue en Syrie et la nouvelle maternité voit le jour en janvier, dans la région rurale d’Alep. En décembre, un projet d’urgence est à l’étude afin d’apporter une aide au flux extrêmement important de déplacés dans le secteur.

EN 2018

L’année 2018 verra l’Association pérenniser ses activités en Syrie, par le développement des activités de la maternité et des actions de la clinique mobile. Le projet d’urgence en réponse aux déplacements importants de population sera mis en place au cours du premier semestre.

Le projet Eau potable dans la bande de Gaza débute sur le terrain, avec la création de deux stations de désalinisation et la rénovation de l’accès à l’eau dans une dizaine de premières écoles. Enfin, la duplication du projet d’équipe mobile de soutien psychologique est à l’ordre du jour.

L’équipe

Willy BETEAU
Willy BETEAU
Secrétaire général
Franck CARREY
Franck CARREY
Président
Manuela DE OLIVIERA
Manuela DE OLIVIERA
Trésorière
Mariam NEKKACH
Mariam NEKKACH
Coordinatrice de programmes
Service Civique
Abbaye de Noirlac
Organisation Mondiale de la Santé
Western Union
UOSSM
Tourne livre
Tessiot déménagement
02 48 24 54 44
communication@solidarite-medina.org
Espace Tivoli
3 rue du Moulon, 18000 Bourges