Appel de l’Association Medina pour la Syrie

A l’occasion du troisième anniversaire du conflit syrien, l’Association Medina a témoigné. Voici le message relayé par l’association Souria Houria – Syrie Liberté :

Appel à la solidarité de terrain – Association Medina
Rassemblement du 15 mars 2014

Je prends brièvement la parole en tant que représentant de l’Association Medina, une association laïque de solidarité humanitaire internationale basée à Bourges.

L’agression inqualifiable que le peuple syrien subit depuis trois ans appelle à la solidarité internationale. Quelle solidarité ? La nôtre, celle que nous pouvons exprimer sans intermédiaire auprès des enfants, des femmes et des hommes syriens, quels que soient les frontières et les barrages ; celle qui répond à l’impression persistante que nos pays sont présents sur le plan politique, mais absents sur le terrain, au cœur du drame, et que c’est à nous d’agir ; la solidarité qui fait mentir l’assertion « Assad ou le jihad » en nous amenant auprès des populations qui souffrent, qui meurent ; ces gens qui ne sont ni pour l’un, ni pour l’autre,mais qui ont simplement eu le courage d’exprimer leur droit à la liberté. Assourdis par le bruit des armes ou réduits au silence par la chape de plomb de la diplomatie, nous ne les entendons plus.
Agir sur le terrain, c’est commettre l’indispensable acte de présence ; cet acte que personne ne peut accomplir à notre place et qui dit aux Syriens, emportés dans le tourbillon d’une révolution délibérément transformée en guerre totale : « nous sommes là, nous ne vous oublierons pas ».

Notre association est modeste dans sa taille, mais cette solidarité, elle l’a exprimée depuis quinze ans, dans différents pays. Notre force auprès des syriens, c’est que nous ne sommes pas les seuls. Car d’autres ont pensé comme nous et agissent également. C’est ce qui permet aujourd’hui de voir se développer un véritable réseau de solidarité civique, réseau qui entre autres actions convoie régulièrement des camions d’aide matérielle vers la Syrie.

Ainsi, nous envoyons du matériel médical, et nous nous intéressons particulièrement à la situation des femmes enceintes de la banlieue d’Alep, en participant à la création d’un service d’obstétrique dans un hôpital. Nous intervenons également dans un camp de personnes déplacées, camp situé à la frontière turco-syrienne, côté syrien. Dans ce camp, nous fournissons par exemple des équipements de base, comme de la literie, et nous projetons également d’aider au développement de la scolarisation des enfants.
Il faut préciser que notre action a commencé en 2012, au Liban ; puis l’instabilité grandissante dans ce pays nous en a écartés.

Mais ce qui nous importe le plus, c’est de rester en lien avec le terrain, que ce soit en Syrie ou ici ; car ce que nous voulons montrer, c’est que la solidarité avec les victimes des violences en Syrie, c’est l’affaire de tous ; que nous pouvons tous, à des niveaux divers, en être les acteurs ; et qu’en ce domaine, nous n’avons pas besoin de remettre notre confiance à d’autres ; mais qu’au contraire, c’est à nous d’agir, et sans délai.

Le regard de ceux que nous avons croisés en Syrie, et qui savent qu’ici, en France, nous continuons à oeuvrer pour eux, porte un message qui à lui seul est notre plus grande force.

Franck Carrey, président de l’Association Medina

02 48 24 54 44
communication@solidarite-medina.org
Espace Tivoli
3 rue du Moulon, 18000 Bourges